Stages plantes sauvages comestibles

Apportez de l’originalité et des nutriments inégalables dans vos plats en y invitant des plantes sauvages ! Découvrez ces plantes dans leur environnement et confectionnez des recettes qui vous régaleront !

Ces stages de transmission autour des plantes sont organisés en lien avec l’association Calenduline ! Ils se déroulent en Bauges (73630 ou 73340).

* 3 jours avec les plantes : Yoga, rando et cuisine par les sens

S’offrir trois jours de détente, d’émerveillements et d’apprentissages avec les plantes. 

Voir le programme de ce stage qui se déroulera les 18, 19 et 20 mai 2024 : en cliquant ICI.

  • Les places sont limitées à 12 personnes : dernière minute pour s’inscrire !

* 2024 : une année pour découvrir les plantes sauvage en cuisine COMPLET !

Vous êtes intéressé-e par un travail plus approfondi sur les plantes sauvages comestibles ? Savoir les identifier avec précision, les cuisiner, améliorer vos connaissances en botanique, renforcer votre lien à la nature ? Voir les plantes évoluer à travers les saisons, les milieux ? Vous rendre autonome avec l’usage de livres de référence ?

La formation qu’il vous faut s’appelle NOURRITURE SAUVAGE ! Découvrez le programme et tous les détails de cette formation (qui commence le 9 mars 2024) en cliquant ICI !

CETTE FORMATION POURRAIT ÊTRE PRISE EN CHARGE PAR VOTRE EMPLOYEUR, FRANCE TRAVAIL OU VOTRE OPCO (Vivéa, Agefice, etc.), GRACE A MA CERTIFICATION QUALIOPI : parlons-en !

Descriptif des stages :

Les stages sont parfaits si vous voulez vous lancer dans la découverte et/ou l’utilisation des plantes sauvages ou si vous voulez approfondir vos connaissances pour votre quotidien !

Ils se déroulent en Bauges (dans un gîte ou à mon domicile). Vous apprendrez à reconnaître et utiliser les plantes sauvages dans votre cuisine quotidienne : en sachant ce qu’est une cueillette responsable et sans danger, pourquoi l’oubli des plantes dans nos sociétés, quels sont leurs apports nutritionnels, etc. L’objectif est de retrouver le lien à une alimentation vivante et sensible, et de vous reconnecter à un patrimoine culturel local.

Vous passerez de la théorie à la pratique avec des temps en salle et d’autres en extérieur pour reconnaître des plantes, avec tous vos sens car ceux-ci sont indispensables à leur différenciation. Nous cueillerons et cuisinerons plusieurs plantes pour l’originalité des goûts, la simplicité et la santé ! Vous repartirez avec une certaine autonomie pour réutiliser ces connaissances dans votre vie de tous les jours, même citadine !

Les stages plantes donnent droit à des tarifs préférentiels pour les adhérent-es à l’association Calenduline (adhésion obligatoire à partir d’un deuxième stage). Me contacter pour en savoir plus !

Avec les plantes sauvages…

On ouvre à la diversité des goûts, des textures, des nutriments, de la vie. On utilise nos sens, on admire la beauté du monde vivant dans sa diversité, dans l’ingéniosité de ses stratégies adaptatives, dans ses détails qui semblent parfois infiniment petits et précis, dans la force de sa résilience. En se reliant au sauvage, on se relie aussi à notre histoire, à notre culture oubliée (et celles d’autres pays du monde), à l’alimentation de nos ancêtres, au début de humanité. On se donne du temps pour observer, pour soi, du temps pour être avec et dans la nature vivant autour de nous.

On apprend à désacraliser la place de l’agriculture (et du capitalisme) moderne où tout est fait pour vous ; on casse un peu notre lien de dépendance à eux en faisant un pas de plus vers l’autonomie alimentaire, vers la gratuité, vers l’abondance à disposition.

On change notre façon de jardiner et on lâche le besoin de contrôle à tout prix en apprenant l’intérêt de laisser de la place à la spontanéité du vivant.

Sur les stages, on apprend tout cela, à utiliser nos sens, à cuisiner, distinguer, cueillir, respecter, différencier, on apprend à partager.

Qualiopi, marque de qualité et prise en charge de la formation

Qualiopi est une marque de qualité mise en place par l’Etat et dont les professionnel-les se dotent pour vous certifier la qualité de leurs prestations de formation : informations précises, écoute de vos attentes, prise en compte de vos besoins, de vos réclamations, mise à disposition de moyens adéquats avec les objectifs annoncés, formations régulières de votre formatrice, etc. Retrouvez tous les critères ici. Les critères sont régulièrement vérfiés et certifiés, par l’organisme indépendant AFNOR dans mon cas.

Cette certificiation peut vous permettre de bénéficier d’une prise en charge financière de votre formation. Selon votre situation, nous pouvons :

  • faire une demande d’AIF auprès de France Travail (ex Pôle Emploi) si vous êtes chômeur-se ;
  • mobiliser vos fonds de formation auprès de votre OPCO si vous êtes indépendant-e ou salarié-e.

Un OPCO est un organisme qui rassemble et redistribue les cotisations obligatoires de formation : votre employeur cotise si vous êtes salarié-e et tous les professionnels indépendants cotisent également, même si vous êtes auto-entrepreneur-se. Vous cotisez souvent auprès de l’AGEFICE en tant qu’indépendant-e par exemple. L’URSSAF vous délivre chaque début d’année une attestation de versement de la contribution au Fonds d’Assurance Formation (le FAF) qui vous indique un montant qu’il faut ensuite retranscrire pour connaître la somme qui vous est attribuée chaque année pour vous former (par exemple, avec 8€ de cotisation, vous pouvez avoir le droit à 500€ de financement). Pour les salarié-es, ce montant doit être indiqué sur votre bulletin de salaire. La somme attribuée pour vous former revient à zéro chaque 1er janvier et elle est calculée sur vos revenus de l’année précédente. Cette somme n’a rien à voir avec votre CPF, Compte Personnel de Formation, qui est utilisable uniquement pour une formation diplômante.

Pour que l’on étudie ensemble si vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de votre stage, contactez-moi au plus tôt !

page mise à jour le 28 avril 2024